ACTIONS CULTURELLES

« Un sage meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ».


LES ATELIERS

Ateliers Les mamans courage

La compagnie Liria conçoit le théâtre comme une expérience collective, à la portée et au bénéfice de tous. Au lieu de le laisser cloisonné à certains lieux et dans le cadre de représentations formelles, il s’invite dans le quotidien de différents publics afin qu’ils puissent eux aussi exprimer leurs questionnements intimes et donner forme à l’invisible par la rencontre avec les mots d’auteurs ou par la création. Dans une logique semblable à ce que Simon Pitaqaj a pu vivre pour Nous, les petits-enfants de Tito ou  L’homme du sous-sol,  l’acte de faire du théâtre est à leur service pour se souvenir d’un passé personnel, l’inscrire dans la mémoire et le ressenti de leur famille ou d’autres personnes et partager la richesse du vécu. 

RÉSIDENCES SCOLAIRES

Les résidences scolaires

À l’image des ateliers, les résidences scolaires donnent la parole à ceux qui sont les moins écoutés et leur donne les moyens d’être entendus. L’ambition est de donner envie aux jeunes d’aller puiser dans des récits de vie et d’activer la puissance de leur imaginaire pour en faire des créations. Leur quotidien, leurs origines, leurs parents… tout est matière pour en faire des contes contemporains, des scènes, des poèmes, des chansons en mêlant des photos, des actions impromptues, de la danse, des masques…
Acteurs de leur œuvre, auteurs de leur vie ou inversement, nous goûtons ensemble au plaisir de voir s’inventer d’autres réels, de s’initier au théâtre et à la force de la création. 

LA CHAMBRE SECRÈTE

La chambre secrète

Un projet d’atelier de cinéma proposé par le réalisateur Samuel Albaric.

Le projet de « La chambre secrète » est né après le premier confinement du mois de Mars 2020. En revenant à la Boutique solidarité de Gagny, je me demandais comment les sans abris avaient vécu cette période. En effet, les personnes qui fréquentent cet accueil de jour ont un point commun : ils sont isolés, en dehors de la société. Nous pourrions presque même parler de confinement permanent. Ainsi l’atelier a consister à réfléchir en image autour de la question de l’isolement. Comment créer du désir ou du récit dans un espace clos ? Nous avons construit une chambre, qui était d’une certaine manière le refuge de la parole. Dans cet espace nos acteurs ont raconté des épisode de leur vie où ils se sont sentis confinés.  Le défis était de créer une histoire, dans un décor unique avec des récits de confinement. En partenariat avec la Fondation Abbé Pierre.


Adresse siège social

Maison des associations

15 Avenue de Strathkelvin 91100 Corbeil-Essonnes

Itinéraire et plans

Adresse postale

Maison des associations

15 Avenue de Strathkelvin 91100 Corbeil-Essonnes


Itinéraire et plans