LES ATELIERS

« Un sage meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ».

La compagnie Liria conçoit le théâtre comme une expérience collective, à la portée et au bénéfice de tous. Au lieu de le laisser cloisonné à certains lieux et dans le cadre de représentations formelles, il s’invite dans le quotidien de différents publics afin qu’ils puissent eux aussi exprimer leurs questionnements intimes et donner forme à l’invisible par la rencontre avec les mots d’auteurs ou par la création. Dans une logique semblable à ce que Simon Pitaqaj a pu vivre pour Nous, les petits-enfants de Tito ou  L’homme du sous-sol,  l’acte de faire du théâtre est à leur service pour se souvenir d’un passé personnel, l’inscrire dans la mémoire et le ressenti de leur famille ou d’autres personnes et partager la richesse du vécu. 


Les mamans courage

Simon Pitaqaj est allé à la rencontre de mamans de de Tarterêts (c’est ainsi qu’elles lui ont été présentées) dans le cadre d’un atelier d’écriture. Je leur ai proposé une aventure narrative à plusieurs voix : elles ont tour à tour pris la parole pour raconter leur pays, la famille, les villages, les enfants, l’arrivée en France, les quartiers, l’éducation, l’avenir de leurs enfants entre la France et le Mali. De cette parole, ils ont extirpé une profondeur, un sens et une ouverture qui a ouvert les portes d’un dialogue concret et constructif. 
À travers elles, Simon Pitaqaj a vu s’incarner « La mère courage » de Brecht: une force intérieure, le sens du combat pour un avenir meilleur, le dévouement et les sacrifices pour la famille et les enfants.
Suite à l’écriture, ils ont poursuivi le chemin pour transmettre ensemble des fragments de leurs vies via plusieurs représentations au théâtre de Corbeil-Essonnes : des récits du quotidien,  les histoires entre cousins, les mariages entre villages, les alliances familiales en tant que force, union et réconciliation. En revisitant les origines des noms des famille (Coulibaly, Keita, Camara…) chacune a essayé de reprendre le fil de sa généalogie, de l’héritage de son nom. Pour un moment de conte…
 Travail en partenariat avec l’association Solidarité France Afrique, l’association Falatoo, l’association GENRE développement Essonne monde Avec le soutien de la maison d’association de Corbeil.


Les papas sont-ils courageux ?

À l’issue des Mamans courage¸ la compagnie Liria a poursuivi le travail de récolte de souvenir auprès d’autres habitants de Corbeil-Essonnes, tels que les papas. Toujours inscrit dans un travail de table ronde et de dialogue fraternel au sein de la cité, cette mission d’investigation propre au quartier est à l’origine d’une réflexion artistique. Il approfondit la manière de mener à bien une histoire et de la transmettre au public le temps d’une représentation où les participants deviennent acteurs de leurs souvenirs après avoir été auteurs.


Adresse siège social

33, rue Alphonse Daudet
91210 Draveil
Itinéraire et plans

Adresse postale

43, chemin du Plessis
91350 Grigny
Itinéraire et plans